• user notice: The custom_breadcrumbs_nodeapi() function called token replacement with an array rather than a string for $text in /var/www/leav.versailles.archi.fr/app/web/sites/all/modules/contrib/token/token.module on line 263.
  • user notice: The custom_breadcrumbs_nodeapi() function called token replacement with an array rather than a string for $text in /var/www/leav.versailles.archi.fr/app/web/sites/all/modules/contrib/token/token.module on line 263.

Hôtels des postes patrimoniaux de la métropole parisienne. Paris - Hauts-de-Seine - Seine-Saint-Denis - Val-de-Marne

Hôtels des postes patrimoniaux de la métropole parisienne. Paris - Hauts-de-Seine - Seine-Saint-Denis - Val-de-Marne
Catherine Bruant, Alexis Markovics, Nathalie Simonnot
le mardi 18 décembre 2012
ouvrage
Lyon, PEFC, Lamazière imprimeur, 2012, 205p.

 

Cet ouvrage a été réalisé dans le cadre d’une convention entre Poste-Immo, filiale du groupe La Poste, et l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles. Ce partenariat est intervenu notamment en soutien de l’enseignement méthodologique d’initiation à la recherche dispensé dans le cadre des formations de master. Les études ont été menées par des enseignants et chercheurs du Léav. Elles portent sur les bureaux de poste domaniaux du groupe La Poste, situés dans les départements de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, soit un corpus de 147 situations. La synthèse des travaux de recherche est livrée sous la forme d’un grand Album en couleur (30 x 43 cm, plans, photographies) qui se veut un outil, condensé et pratique, pour une meilleure mise en valeur des sites postaux, de ces « points de contact » dont les terminologies administratives successives n’ont jamais effacé le vocable historique et populaire de « bureau de poste ».

L’Album se présente à la fois comme une base patrimoniale et un inventaire dédié à la connaissance de l’architecture postale. Il constitue une collecte d’informations souvent inédites. Les dates d’ouverture au public de ces bureaux s’échelonnent de 1888, pour la poste du Louvre, à 2010 pour Rueil-Malmaison Jaurès qui occupe le pied d’un immeuble de logements sociaux. L’Album retrace ainsi cent vingt ans d’histoire de l’architecture postale dans ces quatre départements métropolitains nés, il y a presque 50 ans, le 10 juillet 1964, du découpage du territoire de l’ancien département de la Seine, « fédéré » avec des parties de l’ancienne Seine-et-Oise.

Le panel des situations rencontrées est varié : bâtiment postal individualisé ; pied d’immeuble ; bureau compris dans une opération postale plus vaste et dont la réalisation a été couplée au programme d’une grande construction technique comme un centre de tri, un central téléphonique, ou encore après 1918, un centre de chèques postaux ; bureau de poste intégré au sein d’un centre administratif communal ou cantonal, ou encore à une vaste opération d’urbanisme. Aussi, l’enquête a été volontairement élargie aux édifices et ensembles bâtis dans lesquels les bureaux de poste étaient localisés, ainsi qu’aux situations urbaines et contextes programmatiques, quand ceux-ci étaient utiles à l’intelligence de leur conception.

L’Album rend hommage aux travaux pionniers en histoire de l’architecture postale qui l’ont précédé. Pour autant, ce travail de recherche possède sa propre légitimité. Son intérêt est de partir de l’observation in situ des édifices, tels qu’ils sont aujourd’hui ; pour construire, à rebours, la généalogie de leurs transformations, jusqu’à leur conception. De 1877, date de la réunion du service des Télégraphes à celui des Postes, consacrée en 1879 par la création d’un ministère spécial des Postes et Télécommunications, à nos jours, la conception des espaces et de l’architecture des bureaux de poste a connu de nombreuses mutations. En tant que partie visible d’un grand service public en constante adaptation, le bureau de poste condense dans sa forme architecturale des éléments qui évoluent et se transforment : modes de contact avec le public, conditions de travail, phases de développement technique et technologique, facteurs administratifs, économiques et politiques. Ces équipements ont donc, au fil du temps, été réaménagés, transformés, rénovés, parfois démolis et remplacés par de nouveaux programmes de construction. C’est pourquoi chaque bureau de poste a fait l’objet d’une fiche d’inventaire qui expose les principales dates de construction et de modifications, accompagnées de l’indication du (des) maître(s) d’ouvrage, suivi du nom du (des) maître(s) d’œuvre.

L’histoire de la constitution du patrimoine immobilier de la Poste a fait l’objet de plusieurs expositions, cependant celle-ci a toujours été abordée à travers un petit nombre de bâtiments postaux sélectionnés pour leur caractère emblématique, généralement situés dans les grandes villes. A contrario, la campagne d’inventaire est partie, ici, à l’assaut de nombreux édifices. L’enquête accorde la même importance à ce qui est minoré et fragile, aux petits bureaux des communes de la ceinture parisienne. Autant d’expériences qui dessinent une géographie historique inédite de l’implantation postale au cœur du Grand Paris, scandées par les temporalités des politiques publiques. L’étude du contexte de leur réalisation et modifications, sur un temps long, apporte des éléments nouveaux non seulement sur l’évolution des politiques d’implantation et de modernisation postale, mais aussi pour la compréhension de ces territoires.

 

Sommaire 

1 /// Préface par Christian Cléret, Directeur général de Poste Immo, Directeur du groupe La Poste 

3 /// Avant-propos par Catherine Bruant, Le goût des territoires : inventaire d’un patrimoine vivant inscrit dans le paysage 

13 /// Fiches d’inventaire, Paris 

67 /// Fiches d’inventaire, Hauts-de-Seine 

109 /// Fiches d’inventaire, Seine-Saint-Denis 

159 /// Fiches d’inventaire, Val-de-Marne 

200 /// Sources et bibliographie

202 /// Index des maîtres d’œuvre, artistes et décorateurs

204 /// Index des bureaux de poste


L’étude a été réalisée avec la participation des étudiants du master recherche.

Document(s) lié(s)