• user notice: The custom_breadcrumbs_nodeapi() function called token replacement with an array rather than a string for $text in /var/www/leav.versailles.archi.fr/app/web/sites/all/modules/contrib/token/token.module on line 263.
  • user notice: The custom_breadcrumbs_nodeapi() function called token replacement with an array rather than a string for $text in /var/www/leav.versailles.archi.fr/app/web/sites/all/modules/contrib/token/token.module on line 263.

Soutenance d'HDR de Madame Suzanne Stacher

2021

Soutenance d'HDR de Madame Suzanne Stacher

Soutenance d'HDR de Madame Suzanne Stacher
Soutenance
le lundi 03 mai 2021, 14h00

Le LéaV, laboratoire de recherche de l'Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles et l’Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines / Université de Paris-Saclay ont le plaisir de vous faire part de la soutenance de Madame Suzanne Stacher, autorisée à présenter ses travaux le lundi 3 mai à 14h, en visioconférence, en vue de l'obtention de l’Habilitation à Diriger des Recherches :

 

« FACE A LA CRISE : Temporalités et récits de 'mondes nouveaux' »


Jury :

  • M. Eric Chauvier, École Nationale Supérieure d'architecture de Versailles, Université Paris-Saclay - Garant.
  • MME. Soline Nivet, École Nationale Supérieure d'architecture de Paris-Malaquais  - Rapporteure
  • M. Paolo Amaldi, École Nationale Supérieure d'architecture de Paris-Val-de-Seine, Université de Paris - Rapporteur.
  • M. Florian Hertweck, Université de Luxembourg - Rapporteur.
  • MME. Annalisa Viati Navone, École Nationale Supérieure d'architecture de Versailles, Université Paris-Saclay - Examinatrice.
  • M. Philippe Potié, École Nationale Supérieure d'architecture de Versailles, Université de Cergy-Paris - Examinateur.

 

Résumé :

Différentes positions scientifiques et philosophiques sur les crises contemporaines nous permettent de questionner les notions de progrès, de croissance, de nature et de société telles qu’elles s’expriment à travers des projets d’architecture récents, dont nous confronterons les choix esthétiques et les stratégies de projet à ceux d’autres moments de crise survenus dans l’histoire. Ce sont là des points de basculement, où le temps est comme suspendu, où les attentes vis-à-vis de l’avenir se modifient, et où s’ouvrent de nouvelles perspectives.

En appréhendant l’histoire de l’architecture au prisme des crises, force est de constater certaines récurrences : portés par le désir de créer un autre monde, les architectes cherchent à restructurer la société, à repenser le lien entre la ville et la campagne, à réimaginer les villes et les formes d’habitat, à réinventer l’architecture et sa matérialité, mais aussi à créer une nouvelle esthétique.

L’analyse porte sur leurs outils, en particulier l’instrument du temps, qui s’est révélé être le principal levier d’action pour s’extraire de l’ici et maintenant. Nous proposons de classer en quatre catégories la manière dont les architectes réagissent face à ce temps de crise, leur manière de « manipuler » l’espace et le temps en fonction de leur état psychologique, et leur mode d’action. Ce sont des catégories de contraction et de dilatation de l’espace-temps, liées à une manière spécifique d’agir.