Catherine Bruant
le jeudi 30 septembre 2010
ouvrage
Versailles, LéaV, 2010, 63p.

 

Question cruciale, en liaison avec les infrastructures de transport, les ruptures que celles-ci occasionnent dans la continuité du territoire restent particulièrement sensibles jusqu’à aujourd’hui, soit qu’à un échelon local, elles interdisent l’accès à un champ ou à un terrain, soit qu’elles viennent même interrompre, sur une portion plus vaste de ce territoire, les communications intercommunales. Dès le début du XXème siècle, la question du rétablissement des communications dans la banlieue sud de Paris, interrompues au XIXème siècle par l’établissement de la ligne de chemin de fer du Paris-Versailles Rive Gauche devient un grave sujet de conflits entre le département, la préfecture, l’administration des chemins de fer et les édiles et riverains des communes suburbaines traversées. Projets et propositions se succèdent, en lien avec des orientations d’aménagement, à l’échelle des quartiers, de la commune, de la région ou du territoire national, relevant d’intérêts souvent contradictoires.

Lire la suite

Document(s) lié(s)