Susanne Stacher
le lundi 22 octobre 2018
ouvrage
Edition Angewandte

    Au XVIIIe siècle, les Alpes sont devenues le topos d'un rapport nouveau à la nature qui s'est cristallisé dans le concept de sublime. Mêlant terreur et fascination, le sentiment de sublime a été le vecteur d'expériences limites recherchées avidement par les voyageurs qui se rendaient en montagne et projetaient des rêves extrêmement différents sur cette nature sauvage encore vierge.

Comment le sublime a-t'il influencé l'architecture des Alpes, des débuts du tourisme à aujourd'hui ? Tel est le fil conducteur de l'analyse proposée par Susanne Stacher, qui retrace l'histoire de l'architecture alpine tout en portant un regard critique sur l'empreinte du tourisme actuel.

Mais ce livre est aussi source d'inspiration : il invite à repenser l'avenir de la construction dans les Alpes et notre rapport à la nature.

 

Document(s) lié(s)