Jean-Jacques Terrin (dir.), Jean-Baptiste Marie et Stéphanie Leheis (col.)
le mardi 01 février 2011
ouvrage
Marseille, Parenthèses, coll. La ville en train de se faire, 2011, 217p.

 

Le train à grande vitesse a bouleversé les échelles géographiques et temporelles des territoires urbains qui l’accueillent, amenant ces derniers à réévaluer la double relation qu’ils entretiennent avec le global et le local, et à développer des enjeux et des dynamiques urbaines mettant à jour une nouvelle image des villes européennes et de leurs gares.

Lire la suite

Document(s) lié(s)