Arnoldo Rivkin, Rémi Rouyer (responsables) avec Anne Lacaton et Jean-Philippe Vassal, et la collaboration de Maud Godard et Liang Ma
le lundi 31 octobre 2011
rapport de recherche ou d'étude
Versailles, LéaV, 2011

 

Programme interministériel de recherche L’architecture de la grande échelle, Bureau de la recherche architecturale, urbaine et paysagère (Ministère de la Culture et de la Communication) / Plan urbanisme, construction et architecture (Ministère de l’Équipement), 2008-2011.

 

Face à la ville dense comprise comme superposition et imbrication de strates différenciées, cette recherche vise à expérimenter les instruments d’un projet urbain basé sur la « section transversale » et non sur le plan-masse. Il s'agit, par cette « vision en coupe » de mettre en évidence la capacité de certains dispositifs spatiaux à conjuguer, entrelacer, superposer une pluralité de qualités de la vie urbaine. Il s’agit d’organiser d’une part une taxinomie des « matériaux de projet » et d’autre part, d’élaborer une série de règles opératives d’agencement, afin de constituer le cadre théorique et pratique d’une démarche de projet où domine la vision en coupe ; soit un projet adapté à la conception de la ville par strates.