Édition critique de Florian Hertweck et Sébastien Marot
le lundi 01 juillet 2013
ouvrage
Zürich, Lars Müller Publishers, 2013, 160p.

 

 

La ville dans la ville – Berlin : un archipel vert (1977) est l’un des plus étonnants manifestes urbains de la fin du XXe siècle. 
Conçu par Oswald Mathias Ungers et Rem Koolhaas, avec la collaboration de Peter Riemann, Hans Kollhoff et Arthur Ovaska, ce projet fut le premier à introduire la notion d’archipel dans la sphère de l’urbanisme, et à endosser le phénomène contemporain de la décroissance des villes. Mais en dépit de sa force et de son originalité – et d’une
espèce de renommée mythique – qui en font un proche parent de Collage City ou de New York délire, ce texte est passé relativement inaperçu pendant trente-cinq ans, alors même que sa pertinence ne faisait qu’augmenter. 

L’ambition de cette réédition critique sous la direction de Florian Hertweck et Sébastien Marot, qui comprend un fac-similé du manifeste original et de nombreux documents jamais publiés, est d’éclairer les conditions de sa genèse et, surtout, de le remettre à l’ordre du jour des débats sur le futur des villes et des territoires.
Langue : français, allemand, anglais.
ISBN-10 : 303778329X.


Document(s) lié(s)