Jean-Jacques Terrin (dir.)
le mardi 06 décembre 2011
ouvrage
Marseille, Parenthèses, coll. La ville en train de se faire, 2011, 288p.

 

Partant du piéton pour interroger de nouvelles approches de l’espace public, chercheurs et responsables locaux se penchent sur les cas de Paris, Lyon, Amsterdam, Londres, Copenhague, Lausanne et Vienne. Quelle prise en compte de la diversité des usages et des usagers de l’espace public ? Quels enjeux d’accessibilité mais aussi de confort et de sécurité sont associés à ces pratiques en plein renouvellement ? La notion de lenteur – considérée depuis deux décennies comme garante d’une certaine qualité de vie – est de fait liée à la marche. Les auteurs de cet ouvrage analysent comment le piéton peut trouver sa place dans le processus de rééquilibrage de l’espace public à l’œuvre dans les villes européennes – rééquilibrage qui tend vers un même objectif : faire la ville vivable et désirable.

Document(s) lié(s)