• user notice: The custom_breadcrumbs_nodeapi() function called token replacement with an array rather than a string for $text in /srv/www/leav.versailles.archi.fr/public_html/sites/all/modules/contrib/token/token.module on line 263.
  • user notice: The custom_breadcrumbs_nodeapi() function called token replacement with an array rather than a string for $text in /srv/www/leav.versailles.archi.fr/public_html/sites/all/modules/contrib/token/token.module on line 263.

Stéphanie de Courtois

Membres

Stéphanie de Courtois

Statut : Maître  de conférence titulaire à l’énsa-Versailles 

Discipline : Ville et territoires  

Courriel : courtoisaujardin@orange.fr  

  

Fonction(s) à l’énsa-V : 

Maître  de conférence en VT.

Responsable du Master Jardins historiques, Patrimoine et Paysage, JHPP. 

Chercheur au LéaV 

  

Formation / Parcours : 

Docteur en Histoire de l’art, Paris I, sous la direction de Daniel Rabreau. 

  

Activités d’enseignement : 

Maître  de conférence VT, en licence et master. Coordination d’un groupe de C45.

Master Jardins historiques, patrimoine et paysage.

 

Parcours du Master Musée et Patrimoine. 

 

Domaine(s) de recherche : 

Parcs et jardins au XIXe et XXe siècle : pratiques opérationnelles et échanges culturels.

 

Recherches en cours : 

  • Édouard André (1840-1911), paysagiste. Du jardin à la ville, mutation du rôle du paysagiste.
  • Protection et valorisation des parcs existants en France et à l’étranger, en particulier dans le contexte du changement climatique.
  • Patrimoine des jardins XXe. siècle. Inventaire et diagnostics historiques et paysagers.
  • Co-direction d’études opérationnelles sur des parcs et jardins : Ermenonville et Domaine de Villeneuve, Saint-Cloud.

 

Mandats et expertises scientifiques : 

  • Depuis 2017. Membre de la Commission nationale de l’architecture et du Patrimoine, 7e section, Ministère de la Culture.
  • Depuis 2016. Membre du conseil scientifique de l’ENSP de  Versailles.
  • 2010-2016Membre du Conseil national des jardins, Ministère de la culture.
  • Depuis 2015. Membre du conseil d’administration d’ICOMOS France.
  • Depuis 2011. Membre de la Commission Jardins remarquables, DRAC Ile de France.
  • Depuis 2007. Secrétaire du Comité scientifique international ICOMOS-IFLA, paysages culturels.
  • Membre de la Commission Ile-de-France des jardins remarquables.

 

Publications principales

Direction d’ouvrages : 

  • Stéphanie de Courtois,  F. André (dir.), Édouard André, un paysagiste-botaniste sur les chemins du monde, Besançon, Éditions de l’Imprimeur, 2001.
  • Stéphanie de Courtois (dir.)Saveurs du Potager du roi, 70 recettes du Club des chefs de Versailles, Arles/Versailles, Actes Sud/ENSP, 2000.

Ouvrages collectifs :

  • Stéphanie de Courtois, Marie-Ange Maillet et Eryck de Rubercy, L’esthétique du jardin paysager allemand, XVIIIe-XIXe siècles, Klincksieck, Paris, (à paraître 2018).
  • Stéphanie de Courtois, Marie-Ange Maillet et Eryck de Rubercy, Aperçus sur l’art des jardins paysagers, assortis d'une Description détaillée du parc de Muskau, Hermann von Pückler-Muskau (1785-1871), avec un atlas de 45 illustrations et 4 plans couleur. Édition établie, annotée et présentée d'après une traduction anonyme de 1847, Paris, Klincksieck, novembre 2014. p. XLIX-LXIII.

Articles (depuis 2014) :

  • Stéphanie de Courtois, Denis Mirallié, Jean-Michel Sainsard, « Le jardinier et le projet, pour une adaptation aux changements climatiques », in Cultural Heritage facing Climate Change, Actes de la journée internationale d’étude, European University center for Heritage, Ravello 18-19 May 2017 (A paraître 2018).
  • Stéphanie de Courtois, « The 1867 Exposition, a milestone for French cities and gardens”, in International Expositions - Between garden and townscape. From the Porto Crystal Palace of 1865 to 1937 in Paris, Actes du colloque de Porto janvier 2016, Fondation Serralves (à paraître 2018).
  • Stéphanie de Courtois, « D’Alphand à l’école française de paysagisme. Une agence de paysage aux défis des mutations sociales et urbaines, l’agence André »,in  Audouy Michel, Yann Nusseaune, Santini Chiara (dir.), Le grand Pari(s) d’Alphand : création et transmission d’un paysage urbain, Actes du colloque, Paris, Amphithéâtre de l’Hôtel de Ville, 27-29 novembre 2017 (A paraître 2018).
  • Stéphanie de Courtois, « Cultural and botanical transfers between South America and Europe, the role of the French landscape architect Edouard André (1840-1911) », in Studies in the History of Gardens and Designed Landscapes (à paraître 2018).
  • Stéphanie de Courtois, « Les jardins de l’avenir, hier, aujourd’hui, demain, 1935. Un ouvrage d’Achille Duchêne ». A paraître dans catalogue de l’exposition Livres de jardins (titre provisoire), Michael Jakob (dir.), Lausanne, 2018.
  • Stéphanie de Courtois, « Les commandes vendéennes de l’agence André. Une marque parisienne dans le bocage », La Vendée des jardins au fil de l’histoire, Centre vendéen de recherches historiques, 2017.
  • Stéphanie de Courtois, « Los parques del siglo XIX : un patrimonio inmenso a (re) descubrir », in Paisaje Con+texto, Université de Grenade, Silvia Segarra, Luis Miguel Valenzuela y José Luis Rosúa, (éd.), 2016.
  • Stéphanie de Courtois, Jean-Michel Sainsard, Denis Mirallié, « Der Gärtner und das Projekt der Anpassung an den Klimawandel » [Les jardins et le projet à l’épreuve du changement climatique], in Michael Rohde (dir.), Historische Gärten im Klimawandel. Empfehlungen zur Bewahrung, Stiftung Preußische Schlösser und Gärten, Berlin-Brandenburg/Leipzig, Berlin, Deutsch/Englisch, p. 57-59, 2014.

 

Conférences, communications (depuis 2014) :

  • Co-organisation, modération et préparation des actes du colloque Archives de Paysagistes et projet de paysage. Des archives vivantes pour penser la ville durable aujourd'hui, ENSP, ENSAV, Archives nationales, 19-20 octobre 2017, Archives nationales/ENSP (A paraître en 2018).
  • Stéphanie de Courtois, « Du jardin au paysage urbain. L’exemple d’Edouard et René Edouard André (1860-1940) », Journée d’étude Association des paysagistes lituaniens, et ville de Vilnius, Château de Trakai, Lituanie, 19 septembre 2017.
  • Stéphanie de Courtois, « La Charte de Florence et l’ICOMOS ». Qu’en est-il du jardin historique ? Bilan et perspectives. Journée d’études CD92, ICOMOS France, Orangerie du parc de Sceaux, 15 et 16 mai 2017.
  • Stéphanie de Courtois, « Edouard André et la diffusion du modèle parisien », Jean-Charles-Adolphe Alphand et le rayonnement des parcs publics de l’école française du XIXe siècle, Journée d’étude organisée par l’Ecole du Breuil, HORTIS, la SNHF et le Ministère de la Culture, Auditorium du Petit Palais, Paris, 22 mars 2017.
  • Stéphanie de Courtois, Alignements d’arbres historiques, à la reconquête des paysages et de la biodiversité, en partenariat avec le Ministère de la Culture et l’Association des Responsables des Espaces verts des villes de France, Versailles, 15 mars 2017.
  • Stéphanie de Courtois, « Harmonie et contraste simultané, les théories de la couleur et les paysagistes français et allemands vers 1850 », Journée d’étude et de formation dans le cadre de Rendez-vous aux jardins 2016. Les couleurs du jardin, Direction des Patrimoines, Ministère de la Culture, Paris, 27 janvier 2016.
  • Stéphanie de Courtois, « Le rôle du végétal dans la composition des parcs Duchêne », Henri et Achille Duchêne : Princes des jardins, Jardiniers des princes ?, Journée d’étude Association Henri et Achille Duchêne, Auditorium du Musée des arts décoratifs, Paris, 12-13  novembre 2015.
  • Stéphanie de Courtois, « Paxton and France ». Histories and Futures of Public Parks. A conference at the Department of Landscape, University of Sheffield, 11-12 September 2015.
  • Stéphanie de Courtois, « Un patrimoine immense à (re)découvrir, les parcs XIXe », Les jardins : bibliothèques et chercheurs, ensemble pour partager, valoriser, éclairer, Journée d’étude SNHF-BNF-Hortalia,  Amphithéâtre de la Société Nationale d’Horticulture de France, Paris, 16 novembre 2014-2015.
  • Stéphanie de Courtois, Patrimoine en paradoxes, domaines critiques, Journées d’étude ENSA-Versailles, ENSP 2014, 2015, 2016, 2017.