• user notice: The custom_breadcrumbs_nodeapi() function called token replacement with an array rather than a string for $text in /srv/www/leav.versailles.archi.fr/public_html/sites/all/modules/contrib/token/token.module on line 263.
  • user notice: The custom_breadcrumbs_nodeapi() function called token replacement with an array rather than a string for $text in /srv/www/leav.versailles.archi.fr/public_html/sites/all/modules/contrib/token/token.module on line 263.

Paolo Amaldi

Membres

Paolo Amaldi

Statut : Professeur titulaire à l’énsa-Versailles, HDR

Discipline : Histoire et cultures architecturales (HCA)

Courriel : amaldi@versailles.archi.fr

 

Fonction(s) à l'énsa-V :

Professeur en HCA, co-responsable d'un séminaire doctoral

Chercheur au LéaV

 

Formation / Parcours :

  • HDR (2009).
  • Doctorat d’Architecture, Institut d’architecture de Genève, HDR (2008).
  • DEA Architecture et Arts appliquées, Institut d’architecture de Genève.
  • Diplômé d’Architecture de l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL, 1995).

Architecte diplômé de l'École Polytechnique Fédérale de Lausanne en 1995, docteur en architecture de l’Université de Genève, Paolo Amaldi est actuellement Professeur d’histoire et cultures architecturales à l'Ecole supérieure d'architecture de Versailles. Il a obtenu en 2009 son habilitation à diriger la recherche et a été chercheur résident invité au Centre canadien d’architecture en 2005. Il a été professeur invité à l’Accademia di architettura de Mendrisio, à l’Université de Montréal et à l’Ecole supérieure d’architecture de Montpellier. Il a également enseigné entre 2004 et 2006 à l’Université Catholique de Louvain et à l’Institut d’architecture de Genève entre 1998 et 2008 et à l’Ecole nationale supérieure d’architecture de Lyon.

Il a publié une trentaine d’articles dans des revues européennes et nord-américaines sur les mécanismes de perception et le fonctionnement du regard dans l'architecture classique et moderne, qu'il revisite au travers d'une lecture "concrétiste" et sensorielle. Il a donné des conférences en France, Italie, Belgique, Espagne et Canada et a été pendant 2 ans juré du Prix de l’Equerre d’argent. Il est l’auteur de Le false certezze del Padiglione di Barcellona (éditions Testo e Immagini, Turin 2003), Espace et densité : Mies van der Rohe (Infolio éditions, 2006) ;  Espaces (éditions de la Villette, Paris, 2007) et Architecture, Profondeur, Mouvement, ( Infolio 2011). Lo sguardo che spazia, storia e teorie della percezione in arte e architettura, Mondadori-Le Monnier, Firenze, 2014.

Il est rédacteur en chef de la revue Faces.

Il ouvre en 2002 son agence à Genève (AMALDI-NEDER architectes) gagnant de nombreux concours d’architecture et travaille dans le domaine de l’habitat individuel et collectif.

 

Activités d’enseignement

Professeur HCA, en licence, master et doctorat d’Architecture.

Direction de thèse :

Eliza Culea, « Architecture, ville et cyberespace ».

David Malaud, « Cartographie “vivante”, réseaux, territoires, architecture ». 

Quentin Mourier, « Détroit machines, vers une nouvelle conception de lʼagriculture urbaine ». 

Maud Nÿs "Les figures de la métamorphose, des outils pour le renouvellement des territoires", co-dir. avec Philippe Potié.

Lucile Pierron, « L’architecture sacrée à l’épreuve de la modernité. Étude de cas : les églises construites en Lorraine durant la période des Trente Glorieuses », co-dir. avec Catherine Bruant.


Activités de recherche

Domaine(s) de recherche :

Publication d’une trentaine d’articles dans des revues européennes et nord-américaines sur les mécanismes de perception et le fonctionnement du regard dans l'architecture classique et moderne, revisités au travers d'une lecture « concrétiste » et sensorielle.

Groupes de recherche, sociétés savantes, comités de rédaction :

Rédacteur en chef de la revue Faces.

 

Publications 

Ouvrages :

  • Colonnes et plans libres, brève histoire de l’espace moderne, Macula, Genève/Paris (à paraître)
  • Lo sguardo che spazia, storia della percezione in arte e architettura, Le Monnier/Mondadori, 2014, 404p.
  • Architecture, profondeur, mouvement, Gollion, Infolio, collection « Projet et théorie », 2012, 495p.
  • Espaces, Paris, Éditions de la Villette, collection « Passage » dirigée par Marc Bédarida, 2007, 96p.
  • Mies van der Rohe, espace et densité, postface de Fernando Ramos, Gollion, Infolio, collection « Logique de l’espace », 2006, 196p.
  • Le false certezze del Padiglione di Barcellona, Torino, Universali di Architettura, collection fondée par Bruno Zevi, 2003, 91p.

Contributions à des ouvrages collectifs :

  • « Giulio Minoletti, l’esternità dell’interno », in L. Tedeschi, C. Sumi, A . Bassi (dir.), Giulio Minoletti architetto, urbanista e designer (1910-1981), Mendrision-Milano, Mendrisio Academy Press-Silvana Editoriale, à paraître 2013.

Autonomie et puissance du médium dans le processus de conception d’Alberti à Mies van der Rohe, dans « La maquette, un outil au service du projet architectural », Paris, Éditions des Cendres / Cité de l'architecture & du patrimoine 2015

  • Du centre vers le pourtour : Figure de la perception en expansion. Note sur les rapports entre la sensation de l’espace, l’empathie et la psychophysiologie, publié dans : « Scritti in onore di Bruno Reichlin » Silvana editori, Accademia di Architettura di Mendrisio, 2014
  • 100 paysages, textes rassemblés par Michael Jacob, Gollion, Infolio, 2009.
  • « La colonne de Mies, pièce - de mobilier - ajoutée »,  in La  colonne, nouvelle histoire de la construction, ouvrage édité sous la direction de Roberto Gargiani, Presses polytechniques Romandes, 2009, p. 473-481.
  • « Les vertus thérapeutiques du paysage suisse », in Version 5, rencontres autour de la présence de l’art et de la culture à l’hôpital, HUG, 2007.
  • Por una reconstrucción exacta del Pabellón de Barcelona y de la casa Tugendhat de Mies van der Rohe, publié dans: «¿Renovarse o morir? Experiencias, apuestas y paradojas de la intervención en la arquitectura del movimiento moderno. Actes du 6 congrès Docomomo», Barcelona, 2006. 

  • « Les avatars de la modernité et de la surmodernité », in Genève et l’Italie, tome III, Genève, Société d’études Italiennes, 1999.

Principaux articles depuis 2005 :

  • « Il padiglione di Barcellona di Mies van der Rohe », in Enciclopedia del Restauro del moderno, Mendrision-Milano, Mendrisio Academy Press, à paraître 2013.
  • « Du centre vers le pourtour : figure de la perception en expansion », Note sur les rapports entre la sensation de l’espace, l’empathie et la psychophysiologie, Mendrision-Milano, Mendrisio Academy Press, 2013.
  • « Alvar Aalto, la structure absente », Le visiteur, n° 17, novembre 2011.
  • « Refigurer le monde », Faces, n° 68, p. 2-3.
  • « À ciel ouvert », Faces, n° 67, 2010, p. 11-17.
  • « Penser la ville en termes de concavité et de plis », D’architectures, n° 174, juillet 2008.
  • « Louis Kahn ou la construction d’un lieu », D’architectures, n° 164, mai  2007, p. 22-25.
  • « Extension dense », Faces, n° 65, hiver 2007-2008, p. 44-48.
  • « Mies recto-verso », D’architectures, n° 162, avril 2007.
  • « Cadres supérieurs », Faces, n° 64, hiver 2006-2007 p. 20-23.
  • « Chambre sans vue », Faces, n° 64, hiver 2006-2007, p. 28-31.
  • « L’aire du vide : espace géométrique, espace atmosphérique », Faces, n° 63, été-automne 2006, p. 28-31.
  • « Les vertus thérapeutiques de l’espace hospitalier », Faces, n° 57, hiver 2005.
  • « Architecture, sensation, signification », Faces, n° 60, automne 2005.
  • « Transparence et obstruction spatiale chez Mies van der Rohe », Matières, n° 6, printemps 2006.
  • « Chairs, posture and point of view : for an exact restituation of the Barcelona Pavilion », Future Anterior, Journal of historic Preservation, New-York, Columbia University, déc. 2005.

 

Jurys de thèse :

  • 2012 : Frank Rambert, Routes et jardins. Les cimetières britanniques de la Grande Guerre sur le front ouest, soutenue à l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles (Philippe Potité, directeur de thèse).
  • 2010 Abril Otkünç, Reconstruire le lieu, à propos de l’architecture de Rafael Moneo et de Jacques Herzog&Pierre de Meuron, soutenue à l’École Nationale Supérieure d’architecture de Grenoble (Philippe Potié, directeur de thèse).
  • 2008 : Maurizio Russo, Le projet urbain entre vision globale et transformation locale, le cas de Salerne cinq ans après, soutenue à l’Institut d’architecture de Genève (Cyrille Simonnet, directeur de thèse).
  • 2003 : Jorge Beltran Raigoza, La pintura en la Arquitectura, soutenue à l’Escuela tecnica superior de arquitectura de Barcelone (Fernando Ramos, directeur de thèse).