• user notice: The custom_breadcrumbs_nodeapi() function called token replacement with an array rather than a string for $text in /srv/www/leav.versailles.archi.fr/public_html/sites/all/modules/contrib/token/token.module on line 263.
  • user notice: The custom_breadcrumbs_nodeapi() function called token replacement with an array rather than a string for $text in /srv/www/leav.versailles.archi.fr/public_html/sites/all/modules/contrib/token/token.module on line 263.

Manolita Fréret Filippi

Membres

Manolita Fréret Filippi

Statut : Attachée de conservation du patrimoine, enseignant vacataire à l’énsa-V

Discipline : Histoire et cultures architecturales 

Courriel : manolita.filippi@gmail.com 

 

Fonction(s) à l’énsa-V :

Enseignante vacataire HCA

Chercheur au LéaV

 

Formation / Parcours :

  • Titulaire du concours d’attaché de conservation du patrimoine de la fonction publique territoriale.
  • 2004 : Doctorat d’histoire mention histoire de l’architecture, Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et Ladrhaus/École nationale supérieure d’architecture de Versailles, mention « très honorable avec les félicitations du jury». Titre : « Un historicisme régional sous la IIIe République : Camille Albert (1852-1942), architecte de la ville de Fécamp », sous la direction de François Loyer.
  • 1998-2000 : DEA Histoire socio-culturelle, spécialité histoire de l’architecture, Université de Versailles/Saint-Quentin-en-Yvelines, mention « très bien ».           
  • 1996-1997 : Maîtrise d’histoire de l’art et d’archéologie contemporaine, Université Paris IV-Sorbonne.
  • 1995-1996 : Licence d’histoire de l’art et d’archéologie, Université Paris IV-Sorbonne.
  • 1994-1995 : Maîtrise d’histoire médiévale ERASMUS, Université de Rouen/Hannover Universität (Allemagne). Titre : « Image et texte dans la Chronique du concile de Constance (1414-1418) », sous la direction d’Alain Sadourny.
  • 1993-1994 : Licence d’histoire option documentation, Université de Rouen
  • 1991-1993 : Hypokhâgne/khâgne lycée Jeanne d’Arc, Rouen.

Enseignante vacataire à l’énsa-V, depuis 2009. Cours magistraux à l’École de communication visuelle, Paris (depuis 2011), à l’École Camondo, Paris (depuis 2013), à l’ENS-Cachan (2003-2010), enseignante à l’énsa Normandie (2000-2005), où elle était membre de la commission de la pédagogie et de la recherche, à l’Université de Rouen, IUP Environnement et Patrimoine (2001-2003). 

Activités administratives :

  • Attachée de conservation du patrimoine, responsable du service patrimoine, Ville de Reims (2011-2012) : Recherches archivistiques et iconographiques, coordination éditoriale de publication et conception d’exposition sur les Halles Boulingrin. Membre du comité de pilotage du plan de gestion des sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial (Cathédrale Notre-Dame, Palais du Tau, ancienne abbaye royale Saint-Remi. Membre du comité de pilotage scientifique de l’AVAP Saint-Nicaise dans le cadre de la candidature UNESCO Paysages du Champagne. Conception et pilotage de la mise en place des ressources documentaires sur le patrimoine architectural. Oganisation des Journées Européennes du Patrimoine (ouverture de 40 sites patrimoniaux)
  • Chargée de mission, secrétariat permanent de la Commission du Vieux Paris, Ville de Paris (2004-2008) : Expertise patrimoniale du bâti parisien pour le secrétariat permanent de la Commission du vieux Paris. Examen des permis de démolir et de construire sur le plan patrimonial, conseil et expertise avec les architectes et les maîtres d’ouvrage, services compétents en matière patrimoniale (SDAP, DRAC). Recherches documentaires sur des édifices parisiens de toutes périodes (Archives de Paris et Archives nationales). Présentation des dossiers auprès des 50 membres de la Commission du vieux Paris aux séances mensuelles. Valorisation de la recherche sur le patrimoine parisien. Organisation de colloques (« À Paris sous la Révolution », 2005) et des communications scientifiques de la Commission du vieux Paris. Conception et suivi éditorial de la revue Paris Patrimoine n° 1, 2 et 3. Publication en ligne des débats de la Commission du Vieux Paris.

 

Activités d’enseignement (à l'ensa-V)  

Master recherche Histoire culturelle et sociale de l’architecture et de ses territoires, énsa-V/Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, IECI.

 

Activités de recherche 

Domaine(s) de recherche :

Histoire de l’architecture XIXe-XXe siècle. 

Histoire de la profession d’architecte XIXe-XXe siècle. 

Politiques et pratiques patrimoniales. 

Archéologie du bâti souterrain.

Recherches en cours :

  • Participation au travail collectif travail collectif d’inventaire architectural sur les postes d’Ile-de-France II, contrat LéaV/Poste Immo, en cours.

Groupes de recherche, sociétés savantes, comités de rédaction :

  • Relecture des articles de la revue fabricA, travaux d’histoire culturelle et sociale de l’architecture et de ses territoires.

 

Publications

Ouvrages :

  • Camille Albert (1852-1942). Une architecture entre éclectisme, historicisme et régionalisme, Crane, Créaphis, 2008, 236 p., préface François Loyer.

Contributions à des ouvrages collectifs :

  • « Les mutations architecturales de l’hôpital de Fécamp (XIXe-XXe siècles). De l’espace social à l’espace médical », in Yannick MAREC (dir.), Accueillir ou soigner ? L’hôpital et ses alternatives du Moyen Age à nos jours, actes du colloque « Hôpitaux, médecine et société du Moyen Age à nos jours. Expériences régionales et perspectives nationales », Mont Saint-Aignan, 2007, PURH, p. 59-65.

Articles dans des périodiques :

  • « Les architectes et la fonction publique d’État au XIXe siècle. À propos de Chantal Callais, À corps perdu, Pierre-Théophile Segretain architecte (1798-1864) », fabricA, n° 4, 2010, p. 174-177.
  • « Le Front de Seine : l’urbanisme de dalle à l’épreuve du temps », Paris Patrimoine, n° 3, décembre 2006, p. 38-47.
  • « Petits édifices pour grandes ambitions. Camille Albert (1852-1942), architecte du sur mesure au service de la transformation de Fécamp sous la IIIe République», Annales du patrimoine de Fécamp, déc. 2005, p. 70-75.

 

Conférences, communications (dernières années) :

  • « Architecture du XXe siècle et patrimoine : les Halles centrales de Reims », conférence, énsa-V, 23 mars 2012.
  • « La ferme-modèle de Gruville : innovation agricole ou représentation sociale et politique ? », L’Art de bâtir aux champs, colloque international sous la direction de Jean-Philippe Garric et Emilie d’Orgeix, 17-18 octobre 2010, INHA, Paris (publication en cours pour la revue électronique In situ).
  • « Les images de l’architecte au tournant du XXe siècle : des portraits officiels aux portraits intimes », colloque international Image de l’artiste, sous la responsabilité d’Eric Darragon et Bertrand Tillier, INHA, 17-18 juin 2010.
  • « Camille Albert (1852-1942), architecte de la ville de Fécamp sous la IIIe République », séminaire Monographie(s) d’architecte(s) : des approches en débat, énsa-V, 11 décembre 2009.
  • « La couleur en architecture », conférence en partenariat avec l’ENS-Cachan, Musée des Arts Décoratifs, Paris, 18 février 2008.
  • « Architectures contemporaines : Londres et Berlin XXe-XXIe siècles », cycle de conférences pour l’association Les Rencontres de l’Art, Lyon/Nantes, 2007-2008.
  • « L’architecture hospitalière parisienne : de la machine à guérir au fragment de ville », conférence à l’École du Louvre, cycle « Paris, capitale du XXIe siècle », 4 mai 2007.
  • « Le Front de Seine : l’urbanisme de dalle à l’épreuve du temps », communication scientifique de la Commission du vieux Paris, 25 avril 2006.
  • « Les transformations architecturales de l’hôpital de Fécamp au XIXe siècle », colloque Hôpitaux, médecine et société du Moyen Age à nos jours. Expériences régionales et perspectives nationales, sous la responsabilité de Yannick Marec, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Rouen et directeur de l’IRED, Fécamp, 20-22 janvier 2006.
  • « De la monographie de l’architecte à la monographie de ville : la carrière de l’architecte municipal à la fin du XIXe siècle », colloque international Repenser les limites : l’architecture à travers l’espace, le temps et les disciplines, Paris, INHA, 30 août-4 septembre 2005.

 

Expositions :

  • Le pan de bois en Normandie. Architecture et identité, exposition démontable présentée à l’École nationale supérieure d’architecture de Normandie du 15 au 27 mars 2004 et à Fredericton (Nouveau-Brunswick, Canada) en avril-juin 2004, énsa de Normandie en partenariat avec l’Ambassade du Canada, dans le cadre de la manifestation « Canada-France 1604-2004 », équipe pédagogique pluridisciplinaire : Christine Simonin-Adam, Manolita Fréret Filippi et Hervé Doucet.
  • Bihorel, bille en tête, présentation au public à l’École nationale supérieure d’architecture, dans le grand hall de la gare SNCF de Rouen et à La Grange (Bihorel), énsa de Normandie, en partenariat avec l’Inventaire régional de Haute-Normandie et la ville de Bihorel, équipe pédagogique pluridisciplinaire : Hervé Doucet, Manolita Fréret Filippi (histoire), Martine Grinberg (histoire de la ville), Sabine Dupuy (sociologie) et Christine Simonin-Adam (construction). Thème de l’extension de la ville aux XIXe et XXe siècles, approche pluridisciplinaire de l’histoire de l’architecture, à partir de visites de terrain, relevés d’architecture et recherches en archives.