• user notice: The custom_breadcrumbs_nodeapi() function called token replacement with an array rather than a string for $text in /srv/www/leav.versailles.archi.fr/public_html/sites/all/modules/contrib/token/token.module on line 263.
  • user notice: The custom_breadcrumbs_nodeapi() function called token replacement with an array rather than a string for $text in /srv/www/leav.versailles.archi.fr/public_html/sites/all/modules/contrib/token/token.module on line 263.

Art, architecture et nature

Axes de recherche 2014-2019

Art, architecture et nature

 

 

Programme en partenariat entre le LéaV (V. Jacques, responsable) et l’équipe Esthétique (HAR/EA 4414) de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Ce programme a débuté en 2012-2013, par l’organisation d’un cycle de conférences au Centre d’art de la Maréchalerie. Ce cycle, qui est reconduit, est une première phase d’un programme de rencontres régulières et de colloques, « Le paysage et ses variations : la question d’une écologie esthétique », financé dans le cadre du LabEx ARTS-H2H de l’Université Paris VIII, avec pour partenaires, outre le LéaV et l’HAR/EA 4414 : l’EA 4010 « Arts des images et arts contemporains » (Paris VIII), le GERPHAU (UMR 7218 LAVUE, ENSA-Paris-la-Villette), le Centre de recherche d’esthétique de l’Université nationale d’art de Taipei (Taïwan), l’ Université Roma Sapienza (Italie) et le Centre d’art de la Maréchalerie (dans le cadre de l’Institut de la création). Ce programme, qui privilégie la collaboration entre théoriciens et praticiens, part du constat que de multiples pratiques artistiques, ainsi que différents travaux d’architectes et d’urbanistes, se réfèrent aujourd’hui à l’environnement et à la nature. Parallèlement, tout un courant de la philosophie anglo-saxonne s’efforce de penser l’écologie, tandis qu’en France, l’écosophie de Félix Guattari commence à être prise au sérieux. Dans une optique clairement « écosophique », il s’agit de repérer et d’analyser les théories et les pratiques qui prennent en compte les mutations contemporaines de notre rapport à la nature. Le spectre de recherche comprend le renouveau de questions « classiques », comme celles du paysage, du jardin, de la ville sensible, etc., ainsi que l’apparition de thèmes récents tels les éco-quartiers et l’imagination environnementale dans l’art contemporain.